Entre Les flèches de Daniel Buren

Cela faisait longtemps que je n’étais pas retourné dans cet endroit où j’aimais passer du temps lorsque j’étais étudiante, toujours séduite par le rythme des expositions permanentes ou temporaires, il y avait toujours quelque chose de nouveau. En visite à Amiens, il m’était impensable de ne pas

y aller.  Je vous emmène aujourd’hui au coeur d’une installation in situ de Daniel Buren, invité par Sabine Cazenave a investir le Grand Salon du Musée de Picardie.

Des toiles rayées aux couleurs marquées par le passage du temps reposent sur de grandes flèches à tableaux en bois brut. Des supports mobiles qui n’apparaissent d’habitude que lors des accrochages et que l’on range dans les réserves à l’abri du regard du public. Elles s’organisent de manière arbitraire dans cet espace qui semble ne plus avoir la place d’accueillir d’autres oeuvres sur ses murs. Les flèches dispersées dans le grand salon, dressées fièrement dans l’attente d’un accrochage qui n’arrivera probablement jamais.

Serait-ce le manque de place?

On se déplace entre les toiles à rayures. On se sent immensément petit au milieu d’entre elles. Serait-ce un guet apens, ces toiles qui nous entourent dans le but de nous signifier leur rôle, celui d’une oeuvre, celui d’être mise aux regards des spectateurs, celui de ne plus attendre sagement dans les réserve qu’une place se libère, pour être vue. Ce n’est parait-il qu’une affaire de temps au Musée de Picardie, car (et on a hâte) bientôt une extension verra le jour.

buren-exposition-amiens

buren-exposition-amiens

daniel-buren-amiens

daniel-buren-amiens

daniel-buren-amiens

daniel-buren-amiens


Si j’avais la chance de pouvoir me rendre à Amiens le 10 septembre 2015, je foncerai! Daniel Buren sera présent pour une conférence au Musée de Picardie.

Plus d’information ici

Publicités