Springbreak, 6 oeuvres en attendant le (vrai) printemps

Manet, Déjeuner sur l'herbe

C’est comme si la météo s’était figée (et toi avec). Tu es enveloppée sous une couche brumeuse et nuageuse, le soleil te semble incroyablement loin. Voilà maintenant deux semaines que tu comptes les jours, que tu barres d’un trait noir en diagonale chaque case de ton calendrier. Arrivée à 21, tu regardes par la fenêtre.Rien n’y fait. 21, le printemps, la première saison de l’année, des jours plus longs, des températures plus douces et les végétations reprennent des couleurs. Tu as la sensation chaque année d’assister à la renaissance de tous les paysages. Il n’en est rien. Cela fait pourtant trois jours que c’est le printemps. Tu ne retrouves ni les bourgeons, ni les fleurs, ni le chant des oiseaux, en revanche la fraîcheur se fait bien sentir, elle qui ne devait être que matinale s’installe à la journée et la grisaille avec. Tu tournes en rond et regardes s’envoler les plans de pique nique avec Emma et Louise. Toi aussi tu voulais goûter au plaisir d’un Déjeuner sur l’herbe à la Manet, le short et le jambon beurre en plus, mais c’est timidement que le printemps se dévoile.

En attendant :

Thierry Lagalla, La nature c'est rigolo

Thierry Lagalla, La nature existe, c’est rigolo, 2012Techniques mixtes sur papier — 21 × 29,7 cmCourtesy of the artist & Galerie Bertrand Baraudou, Paris.

Elsa Tomkoviak

Elsa Tomkoviak,2010, Sculpture flottante, polystyrène expansé, bois, peinture acrylique, bâches plastiques, 8,5m x 3,5m, x4,2m, Exposition dans le cadre du Festival Imaginez Maintenant sur le site des Hortillonnages d’Amiens.

Michel Blazy,-Pull over time, galerie art concept

Michel Blazy, Pull Over Time, 2013pull, sweat-shirts, plantes, eau, dimensions variables. Photo: Dorine Potel. Courtesy de l’artiste et Art: Concept, Paris.

Artie Vierkant, Image Objects, installation view, 2013. Impression UV sur Dibond, document altéré / UV prints on Dibond, altered documentation

Artie Vierkant, Image Objects, vue de l’installation, 2013. Impression UV sur Dibond, document altéré ©Artie Vierkant.

Gustave Caillebot, Périssoires, 1875

Gustave Caillebot, Périssoires sur l’Yerres, 1878, huile sur toile, 157 x 113, musée des Beaux-Arts de Rennes.

François Morellet, TT color, 1999

François Morellet, TT color, 1999, sérigraphie 7 couleurs, Artothèque d’Angers.


Image en tête : Edouard Manet, Déjeuner sur l’herbe, 1862-1863


 

N’hésite pas à me faire connaitre ta préférée ou à partager l’oeuvre qui te fait penser au printemps dans les commentaires si dessous. Au plaisir de vous lire.

 

Publicités