Marché de l’art en ligne : 7 oeuvres à moins de 500 euros pour commencer sa collection

Qui n’a jamais rêvé de s’offrir une oeuvre d’art authentique, de commencer une collection, de la voir grandir, d’avoir une relation privilégiée à l’oeuvre, de pouvoir prendre le temps de l’observer dans un autre contexte, au dessus de son canapé par exemple. C’est en feuilletant

le Magazine TGV, hier soir, entre Tours et Angers que je suis tombée sur un superbe article. L’art pour tous, une formule alléchante qui a fait ressurgir mes envies de collection. Le hic, c’est que l’on se dit que ce n’est pas à notre portée. Et bien dans son article, Claire Lefebvre nous dresse un portrait du marché de l’art en pleine évolution. Il s’ouvre et se démocratise grâce à internet. Il parait même que des sites nous propose d‘acheter en ligne des oeuvres authentiques et en toute sécurité.

Ces concepts de vente d’art sur internet ne pourrons pas remplacer les galeries traditionnelles. La vraie découverte d’une oeuvre est une rencontre physique, je crois. Dès l’ouverture de ces sites, j’étais un peu reticente, j’avais l’impression de m’acheter des chaussures, les images d’oeuvres sont toutes au même formats, classées par médium, par thème ou encore par prix. J’ai essayé de me prêter au jeu, je suis donc partie à l’assaut des sites évoqués dans son article pour sélectionner 7 coups de coeur à moins de 500 euros sur : ARTSPACE et ARTSPER.

ARTSPACE est un site américain de vente en ligne d’oeuvres pensé et conçu par Catherine Levene. Ils se donnent pour mission de nous rendre plus facile l’acquisition d’oeuvre. On y trouve une sélection de milliers d’oeuvres d’artistes nationaux (américains) et internationaux.

ARTSPER est aussi un concept de vente en ligne d’oeuvres d’arts (proche d’Artspace) , imaginé par un binôme de jeunes français Hugo Mulliez et François-Xavier Trancart. Ils proposent une sélection d’oeuvres d’artistes contemporains émergents ou confirmés à des prix accessibles. Sur votre terrasse en rentrant du travail, au bureau à la pause café ou encore devant la télévision, il vous suffit d’être sensible à l’image que vous regardez et de cliquer sur « ajouter au panier ». Voilà de quoi démarrer ou enrichir votre collection en toute simplicité.

Navid Nuur, At this museum I damaged Navide Nuur's art, 2011

Navid Nuur, At this museum I damaged Navide Nuur’s art, 2011, 20 x 10 x 8 cm, pavé de mousse floral et polaroïd, 10 exemplaires (Le trouver sur ARTSPACE)

Alistair Frost, People who bought this, also bought …, 2014

Alistair Frost, People who bought this, also bought …, 2014, 57 x 46,5 c, sérigraphie et tampon sur papier, accompagné d’un petit plateau puzzle, 40 exemplaires (Le trouver sur ARTSPACE)

Gianni Motti, Moneybox, 2013

Gianni Motti, Moneybox, 2013, 50 x 70 cm, impression digital sur papier 100% coton, 300 exemplaires (Le trouver sur ARTSPACE)

Fabrice Hyber, monochrome original au rouge à lèvres, 2014

Fabrice Hyber, Monochrome original au rouge à lèvres, 2014, 30 x 24 x 5 cm, pastel sur papier, oeuvre éditée à 20 exemplaires (La retrouver sur ARTSPER)

Makiko Furuichi, Sans titre, série muscle, 2014

Makiko Furuichi, Sans titre, série muscle, 2014, 45 x 32 cm, aquarelle sur papier, oeuvre unique (La retrouver sur ARTSPER)

Katherine Hoffmann, Paul et Anette, 2013Katherine Hoffmann, Paul et Anette, 2013, 50 x 50 x 3 cm, tirage argentique sur papier traditionnel, oeuvre éditée à 30 exemplaires (La retrouver sur ARTSPER)

Goddog, Gourmandise, 2014

Goddog, Gourmandise, 2014, 30 x 20 x 3 cm, encre sur papier, oeuvre unique (La retrouver sur ARTSPER)

Collectionner dans son canapé, génial comme concept non? Allez-vous craquer pour l’une de ces oeuvres?


Photographie en tête : dans un café à Tartu en Estonie, hiver 2013.

Publicités