Polarités – Dominique Blais et Claire Trotignon investissent Le SHED

Une grande cheminée rouge se détache à l’horizon de Notre-Dame de Bondeville. C’est le moment de couper le gps, de naviguer au cap en direction du SHED. Dans cette friche industrielle réhabilitée en centre d’art, que j’ai découvert l’an passé, se dégage une sensation paradoxale. Le chemin de terre et de gravier à emprunter, les flaques d’eau à contourner pour accéder à l’entrée, nous donne l’impression de ne pas être au bon endroit. Mais, une fois la porte franchie, le charme du sol brut, des murs de briques rouges ternis par le temps, de la peinture qui les recouvrait, maintenant écaillée et décrépit, opère. Nos sens s’emparent du bâtiment qui accueille l’exposition POLARITÉS avec Dominique Blais et Claire Trotignon.

À travers une installation in situ, Dominique Blais a essayé de donner un coup de défibrillateur à l’espace, comme s’il voulait le réveiller. Jouant avec les câbles dénudés qui s’étendent au-dessus de nos têtes, enroulés à la structure métallique de l’architecture, le tout, relié à un énorme trou dans le sol, sorte de prise terre, accompagné d’un son diffusé par une enceinte qui signale le courant électrique. Une atmosphère qui laisse perplexe.

Sous les fils de cuivres, Claire Trotignon, n’a pas choisi le rapport de force pour créer ses pièces. C’est tout en délicatesse qu’elle trace des lignes dans l’espace et installe un dialogue subtil entre le lieu et ses fragments d’architecture. Le vert vieilli des murs, devient vert d’eau, quand le rouge brique devient corail. Les sculptures sont une invasion à explorer de nouveaux paysages, à la fois ruines imaginaires et projection dans le futur. Il est bon de se perdre dans ce joyeux chantier en suspend.


Le-shed-rouen-claire-trotignon-dominique-blais

Le-shed-rouen-dominique-blais

Le-shed-rouen-claire-trotignon-dominique-blais

Le-shed-rouen-claire-trotignonLe-shed-rouen-claire-trotignon

Le-shed-rouen-claire-trotignon-dominique-blais

Le-shed-rouen-claire-trotignon-dominique-blaisLe-shed-rouen-claire-trotignon-dominique-blais

Le-shed-rouen-claire-trotignon-dominique-blais


Les flaques, la pluie et la brique ça ne me fait pas peur 
(oui, je suis Picarde, j’ai l’habitude)! On chausse ses plus belles chaussures étanches et on fonce au Shed. Toutes les informations pratiques sont ICI. Enjoy 🙂

 

Publicités